L'histoire

Fondée en 1927 par Giuseppe et Bruno Bambi, La Marzocco est originaire de Florence, berceau de la Renaissance italienne et patrie de génies, comme Leonardo Da Vinci, Michelangelo et Brunelleschi, qui créèrent quelques-uns des chefs-d’œuvre les plus célèbres au monde.

Cela semble donc presque évident que La Marzocco soit réputée dans le monde entier en tant que fabricant de machines à café espresso de haute qualité, d’excellente facture et au design unique et en tant qu’entreprise qui dédie une attention toute particulière aux moindres détails.

En 1939, La Marzocco a produit et breveté la première machine à café espresso à chaudière horizontale, aujourd’hui devenue un standard industriel. Ce fut la première d’une série d’innovations importantes parmi lesquelles, le système à double chaudière avec des groupes de débit saturés. La tradition et la passion pour la recherche d’une qualité et d’une fiabilité supérieures sont les facteurs qui marquent et impliquent depuis toujours l’ensemble de la société.

Le personnel hautement spécialisé suit, encore aujourd’hui, toutes les phases de la fabrication de chaque machine, construite à la main sur commande du client. C’est ainsi que depuis plus de quatre-vingt-cinq ans, la grande expérience et l’orgueil professionnel de Giuseppe Bambi se perpétuent.

Pour l’historique complet de La Marzocco, cliquez ICI

aujourd’hui, bien qu’elle offre d’importantes innovations au niveau de la technologie du produit à ses clients et à l’industrie, la marzocco reste une entreprise artisanale.

1927 - 1929

fiorenza & les débuts

Sous le nom original d’Officine Fratelli Bambi, La Marzocco a été fondée en 1927 par les frères Bambi, Giuseppe et Bruno, des artisans souhaitant fabriquer leur propre marque de machines à café.

Cette première machine sera la Fiorenza et sera conçue par et commandée au nom de M. Galletti qui, plus tard, abandonnera la conception de machines à café espresso.


il marzocco

Depuis l’époque romaine, Florence est consacrée à Mars, le dieu de la guerre, dont le nom a progressivement évolué, par l’usage populaire, pour devenir « Marzocco ». Avec l’avènement du christianisme, le rôle déterminant de la cité, traditionnellement attribué à « Marte », est devenu le symbole héraldique du Lion, et ensuite le symbole iconographique de la république libre de Florence jusqu’au nom de « Marzocco ».

La Marzocco tire son nom du lion héraldique sculpté par Donatello en 1418-1420. Le lion est assis, une de ses pattes supportant les armoiries de Florence, il giglio, le lys.

Tout comme la statue de Marzocco représentait la conquête des terres voisines à l’époque de la République florentine, le Marzocco symboliserait la stratégie gagnante de l’entreprise à chaque fois qu’une machine était conçue, fabriquée puis vendue. En effet, à une époque où peu de gens buvaient du café et moins nombreux encore étaient les commerçants prêts à investir dans une machine pour une boisson loin d’être populaire, chaque vente représentait un succès.

Pour cette raison, Giuseppe et Bruno Bambi adoptèrent l’image de Marzocco pour leur entreprise, un symbole de victoire et de conquête, le symbole de Florence.


la marzocco | 1927

Conçue et fabriquée par Giuseppe Bambi, la première machine « La Marzocco » intégrait deux groupes et une chaudière verticale. Corps polygonal à 12 faces. Le bouchon supérieur porte le symbole « Marzocco » coulé en bronze. Fonctionnement: l’eau chaude et la vapeur sous pression sont générées par une chaudière verticale et déversées sur le café moulu par un robinet 3 voies.

Le robinet, actionné par la rotation d’un levier manuel, était placé sur le corps du groupe. Lorsque la machine n’était pas utilisée, le robinet permettait de libérer la pression générée dans le porte-filtre pendant la préparation du café.

Production estimée: 30 à 35 unités.

 

1930 - 1939

la marzocco | 1930

Quatre groupes et une chaudière verticale. Corps polygonal à 12 faces. Le bouchon supérieur porte le symbole « Marzocco » coulé en bronze.

Fonctionnement: l’eau chaude et la vapeur sous pression sont générées par une chaudière verticale.

Production estimée: 8 à 10 unités.


la marzocco | 1934

L’arrivée du fascisme et des changements qui en découlent se réfléchissent dans les styles décoratifs. La Marzocco, tout en continuant à produire des machines à chaudière verticale, commence à concevoir des machines aux formes plus linéaires et essentielles.

Deux groupes et une chaudière verticale. Corps en polygone irrégulier à 6 faces. L’inscription « La Marzocco » verticale en lettres cubiques et le lion sont sur le bouchon supérieur.

Fonctionnement: l’eau chaude et la vapeur sous pression sont générées par une chaudière verticale. Les corps de groupe ont été remodelés et adaptés à l’esthétique de la machine devenue plus linéaire, en harmonie avec le renouveau du style, beaucoup plus simple dans son dessin.

Production estimée: 35 à 40 unités.


la marzocco | 1935

Deux groupes et une chaudière verticale. Corps en polygone irrégulier à 6 faces et une base carrée. Le bouchon supérieur porte le symbole « Marzocco » coulé en bronze.

Fonctionnement: l’eau chaude et la vapeur sous pression sont générées par une chaudière verticale.

Production estimée: 25 à 30 unités.


la marzocco | 1936

Deux groupes et une chaudière verticale. Base carrée. Le bouchon supérieur porte le symbole « Marzocco » coulé en bronze.

Fonctionnement: l’eau chaude et la vapeur sous pression sont générées par une chaudière verticale.

Production estimée: 20 unités.


la marzocco | 1938

Deux groupes et une chaudière verticale. Corps en polygone irrégulier à 6 faces.

Fonctionnement: l’eau chaude et la vapeur sous pression sont générées par une chaudière verticale qui pouvait être maintenue à température constante à l’aide d’un élément électrique, d’une cuisinière à gaz ou d’un poêle à charbon. Le lion fut retiré pour laisser passer la « pression » du poêle à charbon par le bouchon supérieur. Par la suite, pour faire baisser le coût du lion (étant donné les temps difficiles avant-guerre), un nouveau lion en aluminium moulé fut conçu et réalisé, et fut stylisé pour s’harmoniser avec la ligne essentielle du corps de la machine.

Production estimée: 15 à 20 unités.


centrifugeuse | 1938

Presse-citron de la fin des années 1930. La créativité des frères Bambi s’éloigne des machines à café espresso, pour s’attacher – occasionnellement – à la conception et à la fabrication d’autres types d’équipements.


marus | 1939

La consommation croissante de café en espresso entraina la nécessité de simplifier et améliorer la conception de la machine. Le 25 février, Giuseppe Bambi enregistre le numéro de brevet 372525 pour la première machine à café espresso avec chaudière horizontale. Hélas, La Marzocco ne dispose d’aucun exemplaire ni photo de cette machine, même si on trouve dans les archives de la société la copie signée du brevet et le projet en aluminium moulé d’origine à partir duquel une image a été recréée.

1940 - 1949

eureka | 1947 – 1950

Conçue par les frères Bambi au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Fonctionnement: la pression de l’eau chaude et de la vapeur générées par une chaudière horizontale qui était désormais – à l’époque – couramment utilisée par tous les fabricants (le brevet ayant été confisqué faute de renouvellement en raison de la guerre). Développement technologique notable du système mécanique de la distribution des 3 circuits d’eau (eau, vapeur et vidange). Les vannes mécaniques étaient actionnées en poussant deux boutons concentriques, qui présentaient déjà un design très ergonomique.

Production estimée: 600 à 700 unités (2, 3 et 4 groupes).

1950 - 1959

alfa trolley | 1950

Conçu pour les hôtels et les restaurants. Conçu par Giuseppe Bambi, ce chariot permet de servir du café et des boissons après le dîner, directement à côté de la table. Il était équipé d’une machine de la série La Marzocco Eureka à 1 groupe.

Production estimée: malheureusement, en raison d’une faible campagne marketing, seules quelques unités ont été produites. L’idée, cependant, de préparer le café espresso directement devant les clients à leur table était assez innovante.


national | 1951-1952

Fonctionnement: La Marzocco présente sa version de la machine à levier, utilisant un ressort qui agit sur un piston exerçant une pression d’environ 14 atmosphères sur l’eau à travers le café. Cela modifie le système traditionnel d’extraction du café, ainsi que le goût et, grâce à la pression typique des machines à levier, la « crema » apparaît pour la première fois à la surface de l’espresso.

Production estimée: 150 à 200 unités (2 groupes).


mondial 1° series | 1951-1952

La Mondial représente l’introduction du logo en globe gravé sur le corps en acier inoxydable de l’appareil. L’œuvre est caractérisée par « l’anneau de tasses de café » en diagonale et qui se prolonge autour de du globe terrestre.

Fonctionnement: machine à levier.

Production estimée: 100 à 150 unités (3 groupes).


mondial 2° series | 1951-1952

Functioning: lever machine.

Estimated production: 30-35 units (4-group).


rondine | 1953

This 1-group machine was part of the first series of lever machines and was produced together with the 2, 3 and 4-group National and Mondial machines. The Rondine would soon be replaced by the Comet model, which was more suitable for standardized production.

Functioning: lever machine.

Estimated production: 400 units (over a 5-year period).


multiple group presse-agrumes multiple, mixeur et broyeur à glace | 1954

Cet accessoire extrêmement polyvalent pour les bars était équipé de trois moteurs et fut l’un des premiers mixeurs équipés de verres en cristal et de lames en acier inoxydable, à un moment où les mixeurs étaient fabriqués en verre et les lames en laiton.

Pour cette raison, il devint reconnu comme le Mixeur de boissons hygiénique.

Production estimée: 100 unités.


aurum | 1954-1955

Fonctionnement: La Marzocco créé une machine automatique à compression hydraulique. L’Aurum automatisa l’action du levier. Raccordé à un motoréducteur démarré par un moteur électrique, le levier levait automatiquement le piston, portant le ressort à l’état potentiel. Autrement dit, le piston de brassage était relevé et pressé pendant le brassage au moyen d’un piston motorisé dont la surface était 6 fois plus grande et était démarré par la pression de la vapeur produite par la chaudière (transformant ainsi les 1,5 atmosphères de pression à l’intérieur de la chaudière en 9 atmosphères de pression sur le piston de brassage).

Production estimée: 100 à 120 unités (3 et 4 groupes).


alba | 1954-1955

Fonctionnement: machine automatique à compression hydraulique. Le corps unique de l’Alba lui a permis de s’intégrer partiellement dans le comptoir du bar de façon à utiliser sa surface supérieure (le réchauffeur de tasse actuel) comme support pour servir le café aux clients.

Production estimée: 60 à 70 unités (3 et 4 groupes).


disco volante | 1954-1960

Avec son allure futuriste, la Disco Volante est la traduction italienne de la « soucoupe volante »

Fonctionnement: broyeur-doseur à café espresso qui ne laissait pratiquement aucune trace de café entre les broyeurs ou dans le conteneur de café moulu.

Production estimée: 200 unités.


olimpia | 1956-1958

Avec la série Olimpia, la conception du logo en globe évolue et l’anneau de tasses de café est remplacé par le nom de la société, « La Marzocco ».

Production estimée: 300 à 450 unités (2, 3 et 4 groupes).


3+3 | 1957

Custom 6-group machine that was designed to be placed in a corner as if to “embrace clients”.

Functioning: automatic hydro-compression machine.

Production: 1 unit. The 3+3 was installed in the Bar Bruzzichelli in Piazza Duomo, in Florence.


crema-espress | 1958-1960

Machine personnalisée à 6 groupes conçue pour être placée dans un coin comme pour « embrasser les clients ».

Fonctionnement: machine automatique à compression hydraulique.

Production: 1 unité. La 3+3 était installée dans le Bar Bruzzichelli de la Piazza Duomo, à Florence.

1960 - 1969

etruria | 1960-1963

Fonctionnement: machine automatique à compression hydraulique.

Production estimée: 500 à 600 unités (2, 3 et 4 groupes).


comet | 1961-1968

Fonctionnement: machine à levier.

Production estimée: 500 unités (1 groupe).


poker | 1964-1970

Fonctionnement: machine automatique à compression hydraulique.

Production estimée: 1 600 à 1 800 unités (1, 2, 3 et 4 groupes).


vulcano | 1968-1980

En 1968, la Vulcano de Giuseppe Bambi reçut le Prix des Arts décoratifs et industriels lors de la 14ème exposition triennale de Milan.

Fonctionnement: broyeur-doseur à café espresso avec réglage de broyage micrométrique.

Production estimée: 450 unités.

1970 - 1979

gs | 1970-1981

La Marzocco commence la production de la nouvelle série GS, qui intègre deux innovations industrielles importantes: l’utilisation de chaudières indépendantes qui isolent le brassage du café de la vapeur et de la production d’eau chaude avec des groupes saturés. Les deux innovations améliorent considérablement la stabilité thermique des machines. Les lettres « GS » signifient « Gruppo Saturo » ou « groupes de brassage saturés ». Une chaudière est utilisée pour produire l’eau chaude et la vapeur (pour faire du thé et de la mousse de lait), l’autre est dédiée à la préparation du café espresso. Tous les appareils La Marzocco, à partir de l’introduction du modèle GS, sont équipés de chaudières de la technologie « dual » et de groupes de distribution saturés.

Fonctionnement: machine automatique à compression hydraulique. Différentes versions avec des systèmes de départ différents seront produites ensuite – à la fois manuelles et avec électrovannes. Pour ces dernières, le brassage pouvait être démarré par un interrupteur marche-arrêt ou contrôlé par une minuterie.

Production estimée: 2 200 à 2 400 unités (1, 2, 3 et 4 groupes).


gs urania | 1974

Avec son panneau avant en verre de Murano lumineux, la GS Urania fut fabriquée sur la plateforme GS (2ème série).

Production: 1 unité.


small | 1978-1980

Cette machine, avec son format compact (30 x 30 x 40 cm), fut la plus petite machine produite par La Marzocco jusqu’en 1980.

Fonctionnement: équipée de deux chaudières et conçue pour un brassage (continu) semi-automatique uniquement, elle fut créée pour les surfaces de comptoir de profondeur très limitée.

Production estimée: 50 unités.

1980 - 1989

gs2 | 1970-1981

Au début des années 1980, La Marzocco redessina le corps du modèle GS. Ce qui entraina la création de la série GS/2. La GS/2 fonctionnait de façon très similaire à la GS d’origine. Dans le milieu des années 1980, l’automatisation devint une caractéristique clé des machines à espresso traditionnelles, particulièrement pour réguler la quantité de café brassé dans la tasse. Dans les faits, une première solution consistait à intégrer des minuteries pour contrôler le temps de brassage.

Sur la série de machines semi-automatique GS/2, les groupes (continus) n’étaient plus exposés mais couverts et logés dans le corps. Différents modèles furent créés, dont le dernier a ouvert la voie au dosage volumétrique remplaçant le dosage de café brassé automatiquement avec une minuterie.


gs2 limited brass edition | 1986

Cette machine comportait un corps en cuivre personnalisé et fut produite sur le même châssis et avec les mêmes composants mécaniques que la GS/2. Suite à cela, ce modèle en édition limitée intégra un spoiler fournissant une deuxième crémaillère pour stocker et chauffer des tasses en porcelaine.

Production: 3 unités, toutes fabriquées pour le même client à Florence.

1990 - 1999

linea red series | 1990-1993

La série de machines Linea introduisit des fonctionnalités standards de stabilité thermique et une conception de corps en acier inoxydable classique qui reste populaire aujourd’hui. La série originale était en acier inoxydable avec un cadre de couleur rouge. La Linea fut construite sur la plateforme GS/2 et était disponible avec électrovannes et interrupteurs marche-arrêt ou avec dosage volumétrique automatique pour le café brassé.

Production estimée: 1 200 à 1 500 unités (1, 2, 3 et 4 groupes).


linea limited brass edition | 1992

Cette machine comportait un corps en cuivre personnalisé et utilisait sur le même châssis et avec les mêmes composants mécaniques que la Linea.

Production estimée: 5 unités (3 groupes) et 3 unités (4 groupes), personnalisées pour un groupe sélectionné de clients importants à Florence, Rome et à l’étranger.


linea classic | 1993

Conçue comme la Linea d’origine, mais avec un cadre de couleur noire, la nouvelle version introduisit une série de nouveaux composants.

Production: des milliers de Lineas ont été fabriquées et vendues dans le monde entier. C’est la Linea, plus qu’aucun autre modèle, qui identifie l’entreprise et la marque La Marzocco. La Linea est toujours produite aujourd’hui.


mistral | 1995-2004

Cette machine fut conçue comme la version moderne de l’ancienne GS. Elle fut créée par le concepteur hollandais Kees Van Der Westen et présentée lors du salon HOST Expo à Milan. Le logo La Marzocco était à l’origine apposé par sablage sur les panneaux latéraux vitrés.

Fonctionnement: le même que celui de la Linea. Production: 116 unités.


fb70 | 1997

Célébrant le 70ème anniversaire de La Marzocco, une version ultérieure de la Linea équipée d’un corps élégant pouvant être fabriqué dans pratiquement toutes les couleurs fut introduite sous la désignation FB70.

Production: des milliers ont été fabriqués et vendus dans le monde entier.

2000 - 2009

swift | 2000

La Marzocco présente le broyeur Swift lors de la conférence SCAA à San Francisco. Ce dispositif breveté est le premier moulin à café à espresso intégrant la mouture et le dosage directs dans le porte-filtre avec bourrage automatique. Le Swift reçoit le prix du « Meilleur nouveau produit » lors de la conférence.

Production: quelques milliers de Swifts ont été fabriqués et vendus dans le monde entier. Le broyeur Swift est toujours produit aujourd’hui.


mistral new version | 2005

Cette nouvelle version d’un modèle de machine précédent, est également conçue par le grand concepteur Kees Van Der Westen, même s’il est fabriqué dans l’usine La Marzocco. En ce qui concerne le modèle précédent, la nouvelle version intègre la technologie des modèles FB80 et GB5, rendant la machine à la fois unique dans sa conception et présentant de la technologie la plus sophistiquée de La Marzocco.

Production: la Mistral est fabriquée à la demande du client uniquement, deux douzaines de machines peuvent être fabriquées au maximum sur une année et la liste d’attente est ouverte.


gb5 | 2005

La GB5 est d’abord présentée au cours du salon HOST Expo à Milan en 2005 et lancée lors de la conférence de la SCAA à Seattle. Ce modèle introduit davantage de composants électroniques sophistiqués et améliore la stabilité thermique, le tout dans un corps en inox mis au gout du jour, entièrement dessiné par Piero Bambi. La GB5 est nommée ainsi en hommage à l’épouse de Piero, Giovanna Bambi. Par rapport aux précédents modèles, elle intègre de nombreuses avancées technologiques, dont un système de préchauffage et un PID (proportionnel, intégral, dérivé).

Production: des milliers de GB5 ont été fabriquées et vendues dans le monde entier. La GB5 est toujours produite aujourd’hui.


fb80 | 2006

La FB80 a été conçue par Piero Bambi et la première unité a été fabriquée pour la finale des Championnats du monde des barmen à Berne. Équipée d’un panneau personnalisable, le nom de la FB80 commémore les 80 ans de l’entreprise.

Production: des milliers de FB80 ont été fabriquées et vendues dans le monde entier. La FB80 est toujours produite aujourd’hui.


gs3 | 2007

La GS3 est présentée au salon HOST Expo à Milan.

Cette machine compacte qui rappelle esthétiquement la légendaire série GS dispose de la technologie utilisée pour les modèles GB5 FB80.


strada | 2009

La Marzocco crée un nouvel évènement dans l’industrie en lançant la Strada et sa technologie de profilage de pression, présentée au SCAA d’Atlanta en avril 2009. La Strada, dont la conception était également fondée sur l’impulsion d’une équipe d’experts de l’industrie, permet pour la première fois au barman d’avoir un contrôle absolu et direct de la pression, à tout moment pendant l’extraction.


vulcano | 2009

Une nouvelle famille de broyeurs de café à espresso allie la conception distincte de La Marzocco et la technologie de Mazzer. Piero Bambi s’est inspiré de la broyeuse originale Vulcano de son père et l’a adaptée au 21ème siècle. La Vulcano a été présentée à Milan lors du premier salon Out of the Box en octobre 2009.

2010 - 2015

linea pb | 2013

Conçu par et nommée ainsi en reconnaissance de Piero Bambi, la Linea PB est lancée aux États-Unis et à Londres au printemps. Réminiscence de la Linea Classic, la Linea PB dispose d’un logiciel d’interface flexible, convivial et exclusif ainsi que du matériel connexe imaginés par La Marzocco.


vulcano swift | 2014

The Vulcano Swift grinder was introduced in early 2014 with the Vulcano design and incorporating the Swift features such as the adjustable grind, dose and tamp technology, repeatability and consistency, high control level and minimum waste. In Spring 2015, the company introduced a new machine specifically designed for the home espresso enthusiast: the Linea Mini. The innovative machine boasts Italian design at its best and is born from the iconic commercial espresso machine: the Linea Classic. The machine, with reduced footprint, presents the design and performance of a La Marzocco, including quality technological components, redesigned for the kitchen. With the Linea Mini, La Marzocco aims for an espresso revolution in the home


linea mini | 2015

L’entreprise lance la Linea Mini pour la maison. Issue de la machine à espresso commerciale la plus emblématique, la Linea Classic, la Linea Mini est équipée d’une double chaudière, d’une fonction pré-programmée de pré-brassage et est optimisée pour une utilisation domestique grâce à un réservoir d’eau intégré, à son alimentation standard et à son encombrement.

2015 - 2020

auto brew ratio | 2015

Continuing to innovate, Auto Brew Ratio was also introduced in 2015. An option on the Linea PP, this patented scale technology enables the barista to program and dose based on weight.


osmo | 2015

2015 brought La Marzocco Osmo, the Reverse Osmosis 3- stage treatment water system allowing one to brew a superior espresso and keep equipment in ideal working condition regardless of local water quality.


strada av | 2015

That year the Strada family was joined by the Strada AV, giving repeatability and familiarity in high-volume settings with barista friendly electronics which included a Performance Touch Steam Wand.


leva | 2017

On La Marzocco’s 90th anniversary in 2017 the highly anticipated Leva, a ground-breaking model reinventing the technology and design of a lever-actuated espresso machine like never before, made its debut; first with an eye-catching 90th edition, later with the Leva X and Leva S models.

Restez en contact
Pour des mises à jour, des offres spéciales et des conseils, inscrivez-vous à la newsletter de La Marzocco.


© 2019 La Marzocco  •  Made by Needmore